Nous répondons à toutes vos questions !

Les questions les plus posées :

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Bien que la pratique soit millénaire, l’étiquette « Hypnose », ne date que du milieu du 18ème siècle, en référence à Hypnos, dieu du sommeil, père de Morphée. Paradoxalement, Cette étymologie a certainement contribué à entretenir une confusion entre hypnose et sommeil.  Les fonctionnements de l’hypnoses sur le cerveau sont aujourd’hui scientifiquement validés et mis à profit par de nombreuses applications au domaine médical grâce à l’imagerie cérébrale qui a définitivement rectifié cette erreur en mettant en lumière les possibilités d’agir directement, de façon durable, sur les circuits neuronaux par la suggestion hypnotique. Sans perdre son libre-arbitre, le cerveau a la capacité de créer virtuellement des enchainements d’actions, des expériences dont les conséquences peuvent lui être utiles ensuite dans la vie réelle.

Par ailleurs, en montrant l’activation particulière, durant les phases hypnotiques, des zones impliquées dans la concentration et l’imagination, elle a permis de confirmer ce qu’empiriquement les hypno-praticiens avaient pressentis. L’hypnose est un état naturel ou, pour être plus précis, on pourrait dire que les effets de l’hypnose ressemblent à un état naturel que nous connaissons tous plusieurs fois par jour. Plongé dans un livre ou dans un film, distrait au point de ne plus écouter une réunion, une conférence ou même nos voisins de table, nous décrochons parfois de l’ici et maintenant à notre insu. Un bruit, un mouvement, une petite perturbation ou juste la conscience du moment et nous revenons tout simplement dans le présent !  Lorsque le cerveau manque de stimulation, ou au contraire lorsqu’il est saturé d’informations, il relâche le contrôle. Cette dissociation involontaire pour certains, recherchée par d’autres, est souvent une soupape par laquelle nous régulons l’ennui ou le stress et parfois la souffrance. La rêverie, la méditation, la concentration… sont autant d’EMC  (Etat de conscience odifié) qui peuvent être provoqués par un hypnotiseur, ou même par nous-mêmes de manière tout à fait naturelle durant la journée ! (Emission France Culture).       

Il a fallu attendre les méthodes modernes, notamment l’imagerie cérébrale (IRM), pour démontrer que l’hypnose correspond à un état d’activation particulier de réseaux neuronaux. Contrairement au sommeil, les études ont permis de mettre en lumière une activité accrue dans les zones impliquées dans la concentration et l’imagination (Lien Pourquoi Docteur ? sur une Etude menée par des chercheurs l’Université de Stanford).           Grâce à ces données, il devient donc tout à fait légitime d’utiliser l’attention canalisée, non plus seulement pour détendre, mais également pour faciliter l’apprentissage. C’est dans ce double objectif de détente et d’apprentissage que notre équipe pluridisciplinaire (Qui sommes nous ?) a créé AOR System : grâce à nos méthodes et nos contenus exclusifs, nous mettons à votre service les dernières avancées en neurosciences concernant l’hypnose !

Sans aucune hésitation, la réponse est oui !

Comme nous l’expliquons plus haut (Qu’est-ce que l’hypnose ?), l’hypnose est un état naturel dans lequel nous nous plongeons nous-même plusieurs fois chaque jour.       

Le rôle de hypnopraticien n’est donc pas de créer cet état, mais de le provoquer, d’une manière différente selon le but recherché. Ainsi, grâce à ses suggestions, l’hypnotiseur conduit le consultant dans un état plus ou moins modifié de conscience. Plutôt que de parler  hypnotisabilité  il conviendrait donc de parler de suggestibilité puisque l’hypnose repose d’abord et surtout sur la volonté de la personne d’accepter les suggestions. L’hypnopraticien, n’intervient pas comme un maître auquel il faudrait obéir, mais comme un guide. Pour certaines personnes il est moins facile de  lâcher prise. 

Cette  appréhension est le reflet d’une inquiétude entretenu par l’hypnose de spectacle ou on cherche à faire croire qu’il est possible d’exercer un total sur autrui «  peut-on prendre le contrôle de mon cerveau ? » Nous sommes à des degrés divers tous receptif à l’hypnose.      

Ainsi, on estime qu’en moyenne, sur 100 personnes, 10 à 20 sont très suggestibles, 70 à 80 sont moyennement suggestibles, et seulement 10 à 15 sont difficilement suggestibles. Pour ces dernières, il faudra simplement prendre un peu plus de temps. Grâce à notre formation exigeante et nos méthodes très respectueuses, nous ne doutons pas que vous serez dans les meilleures conditions pour vous laisser guider, qu’il s’agisse de vous détendre ou de vous concentrer ! 

La science a confirmé ce qui était empiriquement constaté, l’hypnose peut être employée pour accroître l’attention, la concentration, et donc l’intégration de contenus.      

A proprement parler, nous n’apprenons pas « sous hypnose ». En d’autres termes, nous ne proposons pas une formule miracle qui consisterait à faire s’asseoir une personne, la mettre en état second, et lui faire écouter et répeter un texte ou une leçon en espérant que comme par magie elle connaîtrait par cœur en revenant en état de pleine conscience. ce n’est  pas possible, entendre n’est pas apprendre.      

La méthode exclusive, AOR Langues utilise l’hypnose pour placer l’apprenant dans un état de concentration intense.Cette hyper focalisation permet d’apprendre beaucoup plus facilement,. Autrement dit, la méthodologie AOR Langues utilise la concentration induite non pas comme une méthode magique, mais comme un outil efficace associé à des contenus de premier choix.

Chez AOR System, nous associons les talents. Nos hypnopraticiens sont tous certifiés par notre entreprise au terme d’une formation exigeante alliant théorie et pratique. Bien sûr, cette formation est orientée selon l’activité concernée : un futur professeur d’AOR Langues est formé dans une optique d’enseignement, tandis qu’un futur hypnopraticien d’AOR Détente se concentre sur les activités de détente et de création.      

Nos collaborateurs sont sélectionnés sur deux critères : leurs expériences antérieures doivent servir leur activité au sein de notre entreprise et ils doivent partager notre exigence de rigueur, d’enthousiasme et d’humanisme pour offrir un service de qualité à tous nos clients.      

Ces deux éléments, sanctionnés par leur formation certifiante et leur adhésion à notre Charte de qualité sont des gages solides de sérieux et d’engagement.

Dans le cadre d’AOR Langues, nous avons conçu une méthode inédite qui consiste à placer, grâce à l’hypnose, l’apprenant dans un état de détente et d’hyperconcentration se rapprochant de l’état de flow (concept élaboré par Mihály Csíkszentmihályi, Lien vers le Ted Talk « Flow, le secret du bonheur »).

Lorsque l’apprenant est placé dans cet état agréable qui permet de réduire les barrières à l’apprentissage, nos professeurs certifiés donnent un cours qui a été construit précisément pour que son contenu soit, non seulement de qualité optimale bien sûr en termes d’informations, mais parfaitement adapté pour utiliser au mieux cet état d’attention.

En d’autres termes, comme nous l’avons dit (Pourquoi est-il plus facile d’apprendre avec AOR ?), nos cours ne reposent pas sur de la magie ! Ils reposent sur la combinaison d’une méthode exclusive et inédite qui associe un certain état de bien-être et de concentration, avec des cours dont le contenu de qualité optimale est exposé pour tirer le plus profit de cette facilité accrue d’apprentissage. Pour que le cours soit pleinement utile, il est indispensable de le faire suivre par un travail personnel de consolidation. C’est à cette condition que les résultats obtenus peuvent peut-être avoir quelque chose de « magiques » !

L’hypnorelaxation est une forme rapide de relaxation et de recentrage. La régularité des séances induit un rééquilibrage de l’état émotionnel pour un meilleur confort intellectuel et physique. Pour vos collaborateurs, c’est également l’assurance de disposer d’une technique simple pour s’il en ressent le besoin, faire face à des situations inattendues ou aux défis du quotidien.

La dissociation désigne l’état de conscience modifiée induit par l’hypnose. Comme nous l’avons expliqué précédemment (Qu’est-ce que l’hypnose ?), cet état est tout à fait naturel et nous nous y plongeons plusieurs fois par jour sans même en avoir conscience ! Lorsque le cerveau manque de stimulation, ou au contraire lorsqu’il est saturé d’informations, il laisse l’inconscient prendre davantage le pas que sur le conscient.

Par exemple, si j’exécute une tâche habituelle ou répétitive, mon cerveau va compenser l’ennui en laissant mon esprit vagabonder : cela ne signifie pas que je suis in-conscient, mais simplement que je suis dans un état de dissociation dans la mesure où je ne suis plus pleinement dans la conscience de ce que je fais ici et maintenant.

Cet état de dissociation peut être particulièrement utile car il permet notamment de se concentrer sur une tâche, ou se détendre, en mettant de côté les différentes pensées négatives ou limitantes.

Rassurez-vous, il n’est pas possible de rester dissocié !

Quand bien même l’hypnopraticien ne prendrait pas le temps nécessaire pour « ramener » le sujet après une séance, l’expérience hypnotique s’estompe progressivement.

Cependant, nous prenons le temps chez AOR System de terminer toutes nos séances par un vrai moment de « réassociation », car cela permet de consolider les acquis de la séance tout en conservant l’effet agréable.

Vous avez une question ?

Envoyé !

Erreur serveur

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.